Contagion emotionnelle

Picasso Famille d’acrobates avec singe

La contagion émotionnelle ou contagion affective (hyperempathie) est le transfert des émotions d’une personne émettrice vers une personne réceptrice. Elle doit être distinguée de la sympathie et de l’empathie.
Différents facteurs influent sur l’intensité de celle-ci, dont principalement :
• l’intensité avec laquelle les émotions sont exprimées ;
• l’attention et l’importance accordée par le récepteur.
La contagion émotionnelle est une composante de l’empathie. Dans ce cas, c’est se laisser envahir et reproduire, à l’identique, des émotions sans mesures, qui ne sont pas les vôtres mais celles d’autrui. Intentions et ressentis se confondent. Cette contagion nous empêche de mettre de l’ordre dans nos émotions. C’est un processus inconscient qui est à double tranchant car s’il peut favoriser la cohésion dans une équipe par exemple, dans des situations de joie et d’enthousiasme pour constituer un cercle vertueux, il peut aussi avoir l’effet inverse et générer des cercles vicieux. Dans les deux cas, cette contagion pourra avoir des effets sur la performance de l’équipe.
Lorsque deux personnes s’embrassent devant vous et que vous vous dites que c’est bien d’exprimer ses sentiments, c’est de l’empathie. Si votre réflexion c’est « moi aussi j’aimerais que cela m’arrive », c’est de la contagion émotionnelle.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *